Quelques étapes pour bénéficier d’un crédit à la consommation rapide

La concurrence est rude en ce qui concerne l’offre pour un crédit à la consommation rapide. Il s’agit d’un prêt avec ou sans justificatif destiné à un projet personnel. Quelles sont les démarches à suivre pour l’obtenir, mais également pour bénéficier de la meilleure proposition ?

Prendre une bonne réflexion

Avant de souscrire à n’importe quel crédit à la consommation rapide, l’emprunteur doit bien étudier son moyen de remboursement. Suivant la norme, ce dernier ne doit pas dépasser 33% des revenus par mois. Le futur bénéficiaire doit également calculer sa capacité d’emprunt. Pour se faire, il doit additionner toutes les mensualités des crédits en cours de remboursement et les soustraire avec la possibilité de restitution. L’estimation indiquera la mensualité maximale que l’emprunteur pourra s’acquitter.

Mis à part cela, le futur bénéficiaire doit prendre en compte le taux d’endettement. Celui-ci peut être calculé avec la totalité des mensualités divisées par les revenus nets mensuels et multiplier par cent. En outre, pour que le projet ne nécessite pas un crédit à montant très élevé, l’emprunteur pourra effectuer un apport personnel. Il s’agit d’une somme d’argent qu’il est prêt à affecter à un projet pour compléter le financement. En effet, celui-ci pourra réduire la durée d’emprunt pour que le coût du prêt soit baissé afin de respecter la capacité d’endettement.

Choisir le type de crédit et le financement

Après une mûre réflexion, l’emprunteur pourra sélectionner l’organisme financier avec lequel contracter un crédit à la consommation rapide. Il doit aussi se décider sur le type de prêt à opter, notamment suivant ses projets et ses attentes. En ce qui concerne l’établissement, l’emprunteur pourra choisir entre des banques en ligne ou des organismes spécialisés dans le prêt personnel. Il aura également la possibilité d’effectuer le contrat avec des banques traditionnelles et de grandes enseignes proposant des crédits renouvelables. Aussi, des prêts entre particuliers.

Par ailleurs, pour le prêt, l’emprunteur pourra choisir entre un crédit affecté ou un crédit non affecté. Pour un financement d’un montant considérable, le crédit affecté est préférable, parce qu’il offre une sécurité. Par contre, pour un emprunt de somme moins important, le crédit non affecté est idéal. Celui-ci procure de la liberté, car aucun justificatif de l’utilisation de l’argent n’est requis. Le futur bénéficiaire aura l’occasion d’acheter des biens différents, entre autres, des électroménagers, etc.

Étudier l’offre de prêt et se décider

Pour effectuer les rapprochements d’offre de crédit, l’emprunteur peut utiliser des comparateurs en ligne. Pour se décider, surtout pour recevoir la meilleure offre, il doit surtout analyser le TAEG ou taux annuel effectif global. Celui-ci implique tous les frais. Outre cela, les options présentes dans le contrat doivent être comparées, entre autres, la possibilité de remboursement anticipé, le report d’échéances…

Une fois l’offre de prêt sélectionnée, l’emprunteur pourra effectuer sa souscription et expédier les documents nécessaires. Il recevra ensuite l’offre, et dispose d’un délai de rétractation de 14 jours pour le renvoyer à l’établissement concerné si cela ne lui convient pas. Passé ce délai, le bénéficiaire obtiendra les fonds empruntés. Il est à noter qu’en cas de crédit affecté, les fonds seront versés aux vendeurs et aux fournisseurs. Toutefois, pour un crédit non affecté, ils seront versés en une fois dans le compte en banque de l’emprunteur.